L'étable


Le bâtiment, que l'on peut dater de la fin du XVIIe siècle, présente des traces évidentes de recyclage du matériau de construction, notamment des poutres et du bois, un matériau anciennement très rare et précieux. Dans la pièce du rez-de-chaussée, on trouve deux fenêtres d'origine ainsi que deux fentes qui servaient de passage aux poules vers le jardin. Le pavage avec les galets d'origine a été presque entièrement remplacé dans les années 90 par une couche de bettume. Il y a une élévation en bois probablement utilisée pour la traite et des stalles pour le bétail. Le mur d'origine en pierre sèche qui sert de base à l'ensemble de la structure est visible. Après avoir été utilisé pour les moutons et les chèvres, le bâtiment est d'abord devenu un poulailler, puis, jusqu'à récemment, une ménagerie pour les porcs.

Aujourd'hui, l'écurie sert d'entrepôt. Le grenier à foin du premier étage - accessible jusqu'à la fin des années 90 par un escalier en pierre aujourd'hui restauré - a un plancher fait de poutres, dont certaines sont très anciennes. Le foin, la litière et le feuillage étaient stockés dans cette pièce. Depuis l'entrée du grenier à foin, un escalier en bois raide s'élève sur la droite contre le mur de pierre et mène au "palanciot", le grenier qui a probablement servi de grenier pendant la guerre - lorsque les cultures locales ont été intensifiées. Aujourd'hui, dans la grange, on trouve des wagons, des bâtons et d'autres objets utilisés principalement pour le transport. L'étable, de petites dimensions, nécessite une rénovation et une mise à niveau : elle est très ancienne et ne répond plus aux normes actuelles de l'élevage.


...passer à Offre


0